Sprinter Club Berloz

L'histoire du club

1979 /1980, un groupe de jeunes rassemblés autour de Léon Hovent, pas tous intéressés par le sport cycliste, créent le SPRINTER CLUB BERLOZ.

La période glorieuse des MERCKX et autres DEVLAEMINCK s’étant éteinte, tout l’entrain pour le sport cycliste s’étiolait peu à peu. Les contraintes d’organisation de courses cyclistes allaient croissantes et déstabilisaient plus d’un comité organisateur. Plus de courses cyclistes à Berloz ? Non !

En 1980, Le SPRINTER CLUB BERLOZ voit le jour. “Promouvoir le sport cycliste des jeunes dans la région” tel est le lietmotiv. Petit à petit, le SPRINTER CLUB BERLOZ commence à se faire connaître et ce, notamment, par la réputation grandissante du Challenge de Hesbaye (course pour amateurs internationaux) que le club organise avec trois autres clubs confrères venant de deux régions du pays.
Au fil des ans, des dizaines de courses sont organisées et il n’est pas rare que le village accueille des championnats provinciaux, nationaux et même une course pour professionnels.
A plusieurs reprises le Sprinter Club est ville (village) étape du Tour de Liège (compétition pour amateurs internationaux). Dans ce contexte, le SPRINTER CLUB BERLOZ se met même à la hauteur d’organiser des “contre la montre” (Infrastructure montée par le club, rampe de départ, classement informatisé), un savoir-faire reconnu et largement apprécié par les organisateurs du Tour ainsi que par les coureurs.

Les années ’90 voient naître une école de cyclistes complétée par un, puis deux, puis trois, puis quatre groupes cyclos, dont un groupe exclusivement réservé aux dames. Chaque semaine, ce sont quelques 50 cyclos qui s’élancent sur les routes de Hesbaye pour leur randonnée dominicale, randonnées qui s’exportent même, occasionnellement, dans le Vaucluse (stage à l’étranger, sous la houlette de Jean Paul Henrion).

A l’occasion des courses cyclistes, voire même en dehors de ce cadre, Le SPRINTER CLUB BERLOZ devient “animateur local reconnu » ; il met en place diverses animations, de la soirée dansante aux courses sur rouleaux, en passant par le tournoi de pétanque ou encore courses de BMX. Nul ne peut oublier ces organisations qui ont fait bouger le village de Berloz. Mais les animations qui restent dans l’esprit de beaucoup, ce sont les légendaires “Nuits Tropicales” qui ont fait “zouker” le village pendant plus de dix ans. Une fois la remise des maillots du tour de Liège terminée, ceux-ci étaient bien vite rangés au placard pour enfiler chemise à fleurs et autres espadrilles, parfait costume pour entamer ces nuits endiablées. A chaque soirée, ce sont près de 2000 personnes et quelques centaines de bénévoles du village qui dansent sur les musiques jouées par “Los diplomaticos”, “Mouna Case” ou sur les vinyles de Richard Collela ! On ne compte plus les litres de cocktail servis lors de ces soirées.

La fin de décennie ’90, Le SPRINTER CLUB est tristement marqué par des deuils en son sein. Tout d’abord Léon Hovent (président fondateur), suivi bien vite Jacky Kinet (éminent membre du comité qui y laisse des images hautes en couleurs). C’est sous la présidence remarquable d’André Hovent que le SPRINTER CLUB BERLOZ évolue à travers les années et dès 1999, le “Mémorial Léon et Jacky” est mis sur pied. Chaque année, le second weekend de septembre est dédié à la mémoire de nos amis (concentrations cyclos et repas). Le bénéfice net de ces festivités est consacré à une association caritative.

Un nouveau siècle, un nouveau millénaire et des séjours cyclo-sportifs à l’étranger (Italie – “Lac de Garde”, Alsace, Champagne, Normandie, le Doubs, …  ) sont organisés de main de maître par Carlo Bonomi et sa petite équipe.

En juillet 2005, le club se voit couronné de 25 ans d’existence. Tous les échos qui nous sont revenus de ces festivités manifestent que le club s’est montré encore à la hauteur de ses ambitions. Que ce soit au niveau de l’inauguration officielle, de l’expo photos retraçant un quart de siècle de présence, des animations musicales proposées ou de l’ambiance retrouvée dans le quartier du “Brouck”. Nous pouvons dire que ce 25ième anniversaire fut une très grande réussite.

En 2009, près de vingt ans d’organisation de courses cyclistes.
C’est après avoir tenté l’organisation de la “Berle” compétition sportive reconnue par la Ligue Vélocipédique Belge, que le SPRINTER CLUB BERLOZ jette le gant et décide d’abandonner (temporairement ?) l’organisation de compétitions cyclistes, tout en consolidant la section cyclos et l’animation villageoise.
C’est sous la houlette d’un président dynamique en la personne de Jean Luc Smisdom que le club grandit encore et se bonifie.

Après maintes négociations avec les autorités communales, le SPRINTER CLUB BERLOZ s’octroie un nouveau local sur la plaine sportive du centre du village ; « un joli bijou » créé dans les locaux communaux anciennement dédiés au tennis. Un nouvel “écrin” doré avec les deniers du club et surtout le savoir-faire de ses bénévoles.

S’allier la population berlozienne, le SPRINTER CLUB BERLOZ organise sa première brocante lors de la fête au village du mois de juin 2010 (barbecue, flonflons et jeux populaires en collaboration avec les instances communales).

2011 la section cyclos s’étoffe jusqu’à passer la barre des 100 inscriptions, le mémorial quant à lui devient un incontournable pour beaucoup de cyclos et autres marcheurs. L’édition 2011 rassemble 634 participants et se mue en “Mémorial – Flèche berlozienne”

2012 Le SPRINTER CLUB BERLOZ s’adjoint deux nouvelles sections : La section “VTT” et la section “Marche-Promenade”.

2014 La saison commence par un souper aux moules, la présentation des nouveaux équipements.

 (il est à noter que le club investit pas moins de 12.000 euros dans le renouvellement d’équipements et ce grâce aux résultats des activités et surtout grâce aux fidèles sponsors).

Les années qui suivent, les roues de vélos tournent et tournent encore, mais la roue de la vie tourne aussi.

Ce 23/07/2015, nous apprenons le décès inopiné de notre président Jean Luc Smisdom, suivi fin mai 2016 de notre ancien président André Hovent. Ils rejoignent, eux aussi, le cercle de amis disparus”, le cercle de la grande famille SPRINTER CLUB BERLOZ.

Comme le disait Léon Hovent (premier président du club)nos n’ èstans nin co a cou” (nous ne sommes pas encore sur notre cul, on va se relever…)

Est-ce le terreau vivifiant des marais de Berloz (en vieux français : le Brouck), nous l’ignorons, mais le SPRINTER CLUB BERLOZ y trouve de nouveau et élit en 2016, un nouveau président en la personne de Raphaël MEYS.

Le SPRINTER CLUB BERLOZ poursuit son bonhomme de chemin et garde, depuis près de 40 ans, l’esprit qui l’anime, un esprit familial et convivial; pour preuve, le cap de 100 affiliés est allégrement dépassé (cyclos, marcheurs, joggeurs, beloteurs et autres groupes prometteurs). Gageons qu’il reste encore bien des années au club pour nous réjouir tout un chacun.

Pour le Sprinter Club Berloz – asbl,

Jamuser 3/2019